Découvrez l’Article sur Book Project International dans Ventilo.

Performance/Book Project International
2 octobre 2017
Book Project International 2017 c’est terminé !
9 octobre 2017
Show all

Découvrez l’Article sur Book Project International dans Ventilo.

Découvrez l’article de Sophie Pironnet sur Book Project International.

Book Project International à la Galerie Anna-Tschopp

 »

La bibliothèque verte

Pour sa dix-huitième édition, le Book Project International, organisé par l’atelier Vis-à-vis, s’articule autour du monde végétal dans le livre d’artiste.

 

À la saison où les feuilles tombent, le festival marseillais Book Project International célèbre le livre d’artiste. Le thème de cette année, « Végétal », emboîté par un partenariat avec l’Institut Méditerranéen d’Océanologie, le Centre de Mathématiques Appliquées et le Collectif Tré, réunira une trentaine d’artistes de treize nationalités différentes. Pendant trois jours, le monde artistique et le monde scientifique vont se mêler à la Galerie Anna-Tschopp. Le Fonds International du Livre d’Artiste Contemporain de l’Atelier Vis-à-Vis (FILAC), qui compte plus de 700 ouvrages, en exposera quelques-uns. Six jeunes artistes seront aussi à découvrir autour d’un focus sur les nouveaux talents. Autour de ces objets inertes viendront se jouer quelques animations afin de mêler les arts. Piedad Albarracin Seiquer et Yoshiko Kinoshita danseront autour du mot « végétal ». Catherine Szántó, paysagiste et docteur en architecture, viendra traiter de paysage, pour compléter par une autre approche (moins) artistique du thème.

La création se déroulera aussi en direct, grâce à la réalisation d’un ouvrage en sérigraphie proposée par l’atelier Vis-à-Vis à la galerie. Dix-huit artistes vont faire danser leurs plumes, leurs crayons et leurs pinceaux sous les yeux des visiteurs afin d’éditer le quatrième opus de la collection Jardins d’Artiste, Végétal/Végétal 3. Keiko Hagiwara, Delphine Poitevin, Nicola Powys et Annette Von Borstel s’exprimeront quant à eux en dessin « sur le vif », pour faire parler un moyen d’expression encore trop silencieux.

Outre la Galerie Anna-Tschopp, cinq autres adresses de la rue Paradis, du 139 au 212, accueilleront des artistes et des œuvres pour compléter la programmation dans des domaines comme la cartographie au Puits aux Livres, la photographie au Leica Store, les « beaux livres » au Ferry Book, des livres d’artiste jeunesse au Monde de Révivi ou d’autres plus contemporains à l’Attrape-Mots. Tout un parcours ! »